Prix de photographie AIMIA | AGO

Passer au contenu

Gagnant 2013

Erin Shirreff

Les vidéos de longue durée d’Erin Shirreff élargissent et explorent l’acte de regarder. Réalisées à partir de centaines de photographies individuelles prises dans son atelier, ces œuvres annulent les notions de temps et d’espace, en fluctuant entre effets naturels et artificiels, entre immobilité et mouvement. Projetées sur des structures improvisées, les œuvres comportent une dimension spatiale qui souligne la matérialité des images sources. Lake est issue d’une image de brochure des années 1980, présentant un paysage de la Colombie-Britannique, où Shirreff a grandi. Dans cette vidéo, à l’instar de ses œuvres antérieures, telle Moon, Shirreff nous invite à réfléchir à notre relation avec ce qui est atemporel et hors de portée. D’autres œuvres plus anciennes, dont Monograph, Signatures et deux projets directement inspirés de l’intérêt de Shirreff pour le travail du sculpteur américain Tony Smith, marient photographie, vidéo et sculpture. La beauté formelle et minimaliste du travail de Shirreff dissimule des questions plus profondes, inhérentes à l’œuvre, au sujet de la relation souvent paradoxale entre temps, espace et images, et au sujet de l’impact de la perception sur là où réside le sens.

Portfolio

Lake

Moon

ONU 2010

Monographie/Signatures

Parc de sculptures (Tony Smith)/Sculpture pour neige

Sans titre

Bio

Erin Shirreff est née en 1975 à Kelowna, Colombie-Britannique. Elle vit et travaille aujourd'hui à New York. Son travail a récemment fait l'objet d'expositions personnelles à la Contemporary Art Gallery, Vancouver; au White Cube, Londres; au Agnes Etherington Art Centre, Kingston, Ontario; au Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, et à la galerie Lisa Cooley, New York. Elle compte parmi ses récentes expositions de groupe Lens Drawings, Galerie Marian Goodman, Paris; The Camera's Blind Spot, Museo d'Arte di Nuoro, Italie; Remainder, Philbrook Museum of Art, Tulsa, Oklahoma; Lost Line, Los Angeles County Museum of Art; Voice of Images, François Pinault Foundation, Venise; Science on the back end, Hauser & Wirth, New York, et Le Silence. Une fiction, Nouveau Musée National de Monaco. Ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques, dont celles du Solomon R. Guggenheim Museum, New York; du Museum of Fine Arts, Houston; du Metropolitan Museum of Art, New York, et de la Yale University Art Gallery, Connecticut.