Prix de photographie AIMIA | AGO

Passer au contenu

Jury 2011

Wayne Baerwaldt

Wayne Baerwaldt est actuellement directeur/commissaire des expositions au Alberta College of Art + Design à Calgary. Il a été directeur de la Plug In Gallery à Winnipeg et directeur de The Power Plant à Toronto. Baerwaldt a agi comme commissaire de l'exposition doublement primée de Janet Cardiff et George Bures Miller, The Paradise Institute, à la 49e Biennale de Venise (2001). Il a organisé de nombreuses expositions itinérantes, dont Under the Influence of Fluxus (1991–1993), Pierre Molinier (1994–1998), Joep van Lieshout-Collection 96 (1996), Beck & Al Hansen: Playing With Matches (1998–2001), et The Royal Art Lodge: Ask the Dust, qui est toujours en tournée (2003– ). Il a récemment coorganisé, avec Thelma Golden, une rétrospective de mi-carrière du travail de Glenn Ligon, présentée à The Power Plant en 2005.


Michelle Jacques

Michelle Jacques est une conservatrice, écrivaine et éducatrice basé à Victoria, Colombie-Britannique, où elle occupe actuellement le poste de conservateur en chef à la Galerie d'art du Grand Victoria. Michelle a auparavant occupé le poste par intérim conservateur de l'art canadien au Musée des beaux-arts de l'Ontario. Elle a réalisé plusieurs projets de commissariat à l'AGO, dont At Work (2010); Sarah Anne Johnson: House on Fire (2009), All Together Now: Recent Toronto Art (2008), Luis Jacob: Habitat (2005–2006), Jennifer Steinkamp: Loom (2005), et Present Tense: Kori Newkirk (2005). Elle organise également la série de projets AGO Toronto Now, lancée au printemps 2010. En 2007, elle a conçu At the Corner of Time and Place, l'exposition Scotiabank Nuit Blanche Zone B. Elle compte parmi ses écrits récents « Art and History » dans Shary Boyle: Flesh and Blood (Galerie de l'UQAM, Montréal, 2010), « And the winner is… », une exploration de la performance Miss Canadiana de Camille Turner, dans Byproduct: On the Excess of Embedded Art Practices (YYZ Books, Toronto, 2010), « Another World: Material and Metaphor in the Video Work of Wangechi Mutu » dans Wangechi Mutu: This You Call Civilization? (Musée des beaux-arts de l'Ontario, 2010), ainsi que « Art and Institutions: An interview with Janna Graham and Anthony Kiendl » dans le numéro de septembre 2007 du magazine Fuse. Membre de la rédaction de Fuse, Jacques fait également partie du conseil d'administration de Vtape et enseigne à l'OCAD University, dans le cadre du programme de commissariat et critique d'art.


Gayatri Sinha

Gayatri Sinha est une critique d'art et commissaire d'expositions qui vit à New Delhi. Ses principaux champs d'intérêt sont les structures relatives à la question des sexes et à l'iconographie, aux médias, à l'économie et à l'histoire sociale. À titre de commissaire, elle a exploré les disciplines de la photographie et du travail photographique, tant historique que contemporain. Elle a agi comme directrice de publication pour Voices of Change: 20 Indian Artists (Marg Publications, 2010), Art and Visual Culture in India 1857–2007 (Marg Publications, 2009), Indian Art: An Overview (Rupa Books, 2003), Woman/Goddess (1998), et Expressions and Evocations: Contemporary Indian Women Artists of India (Marg Publications, 1996). Elle a organisé de nombreuses expositions en Inde et ailleurs, notamment pour le India Art Summit et la Korean International Art Fair (2009), pour le Newark Museum et le Minneapolis Institute of Art (2008–2009), pour le Fotographie Forum, Frankfurt (2006), pour le National Museum, New Delhi (2004), pour le Festival of India in Bangladesh (1997) et pour le National Gallery of Modern Art, New Delhi (1996). En tant que critique d'art, Sinha a signé des articles pour Indian Express et The Hindu, et a rédigé des monographies sur les artistes Krishen Khanna et Himmat Shah. Elle a donné des conférences sur l'art indien au Tate Modern, au Tate Britain, au National Museum, New Delhi, à la Japan Foundation, Tokyo, et au Asian Art Museum, Singapore, parmi d'autres établissements.


Sunil Gupta

Né à New Delhi (1953), Sunil Gupta a grandi en regardant des films bollywoodiens aux glorieuses couleurs. À la fin des années 1960, il a déménagé avec sa famille à Montréal, où son intérêt pour la photographie a commencé à se développer. À partir du milieu des années 1970, il a vécu à New York, où il a étudié la photographie auprès de Lisette Model à la New School for Social Research. À la fin des années 1970, Gupta a déménagé à Londres pour poursuivre ses études au Royal College of Art. Il a cherché à approfondir notre compréhension de questions concernant la représentation, la sexualité, access et les différences culturelles. Il travaille en tant que photographe, écrivain et commissaire d'expositions. Il est professeur invité de photographie au National Institute of Design, coéditeur de Camerawork Delhi et membre de Nigah, un collectif gai de Delhi. Il partage son temps entre Londres et Delhi, et est représenté par la Vadehra Art Gallery, New Delhi; la Stephen Bulger Gallery, Toronto; la Caprice Horn Gallery, Berlin, et Sepia Eye, New York.