Prix de photographie AIMIA | AGO

Passer au contenu

Le Prix de photographie Aimia | AGO 2014 dévoile son jury

Sophie Hackett, conservatrice du Musée des beaux-arts de l’Ontario (MBAO), mènera une équipe de juges distingués, dont Laurie Simmons et Okwui Enwezor 

TORONTO ‒ C’est avec plaisir que les organisateurs du Prix de photographie Aimia | AGO présentent le jury d’experts qui décernera cette année le prix de photographie le plus important au Canada. Sophie Hackett, conservatrice adjointe de la photographie au MBAO, sera responsable du jury 2014, qui compte les sommités Laurie Simmons, artiste new-yorkaise se spécialisant en photographie et en film et Okwui Enwezor, directeur du renommé musée Haus der Kunst à Munich.

En tant que l’un des plus grands programmes du genre au monde, le Prix de photographie Aimia | AGO permet chaque année d’offrir plus de 85 000 $ CA directement aux photographes, et au public de choisir le grand gagnant. Le programme comprend une exposition annuelle, une exposition en ligne à AimiaAGOPhotographyPrize.com, des résidences payées au Canada, des événements publics et un programme national de bourses d’études.

« Le MBAO se donne comme mandat de favoriser et d’alimenter un dialogue public sur la photographie contemporaine en exposant les images exceptionnelles d’artistes canadiens et internationaux, explique Matthew Teitelbaum, directeur et chef de la direction du MBAO. Nous sommes honorés de partager cette expérience avec Aimia, qui, comme nous, nourrit une passion pour la photographie et souhaite faire rayonner les artistes de ce domaine tant au Canada qu’ailleurs. Je suis ravi d’accueillir des experts si réputés dans le jury de cette année, et je suis impatient de voir la suite du programme. »

« Le Prix de photographie Aimia | AGO est un tremplin pour les artistes canadiens et étrangers qui ont démontré un talent extraordinaire ces cinq dernières années, souligne Vince Timpano, président et chef de la direction d’Aimia Canada. Aimia s’efforce de soutenir le dialogue sur la photographie contemporaine en créant des plateformes de discussion et en appuyant les artistes dans la réalisation de leurs objectifs. »

Cet été, le jury sélectionnera quatre finalistes dans une liste préliminaire d’artistes internationaux choisis par un comité d’experts en photographie. Les œuvres des finalistes seront exposées au MBAO à compter du 3 septembre 2014, et chaque artiste profitera d’une résidence entièrement payée de six semaines au Canada. Nous vous invitons à voter pour votre favori dès le 13 août 2014, sur place lorsque vous visiterez l’exposition ou en ligne à AimiaAGOPhotographyPrize.com. Le gagnant remportera une somme de 50 000 $ CA.

Voici les juges du Prix de photographie Aimia | AGO 2014 :

  • Sophie Hackett est conservatrice adjointe de la photographie au MBAO et chargée de cours dans le programme de maîtrise en conservation photographique et en gestion des collections. Elle est la responsable du jury pour le Prix de photographie Aimia | AGO 2014, rôle qu’elle a également assumé en 2010 et en 2012.
  • La New-Yorkaise Laurie Simmons est photographe et vidéaste. Elle se sert de son art, dans une approche psychologique, politique et conceptuelle, pour critiquer la photographie et sa tendance à objectiver les gens, surtout les femmes. Elle a été primée maintes fois, notamment en 2005 où elle a obtenu la résidence Roy Lichtenstein en arts visuels à l’American Academy à Rome. Elle a également présenté son œuvre dans de grandes expositions au Museum of Modern Art (New York) et au Walker Art Center (Minneapolis), a participé à deux expositions Whitney Biennial (en 1985 et en 1991), et a été incluse dans la Biennale di Venezia 2013.
  • Natif du Nigeria, Okwui Enwezor est un universitaire, conservateur et écrivain. Depuis octobre 2011, il est également le directeur du Haus der Kunst. Il compte de nombreux travaux de conservation à son actif, notamment dans le cadre d’expositions dans des musées et autres sites partout aux États-Unis, en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique latine, y compris le Guggenheim, le Tate Modern, l’Institut d’art de Chicago et le Musée des beaux-arts du Canada. Il est l’auteur, entre autres, d’Events of the Self: Contemporary African Photography from the Walther Collection. De plus, il a agi à titre de directeur artistique pour plusieurs expositions biennales et internationales, dont la documenta 11 et la 7e édition de la biennale de Gwangju (Corée du Sud), et a été nommé, en décembre 2013, directeur du volet sur les arts visuels de la 56e édition de la Biennale di Venezia.

Les quatre finalistes, choisis parmi 14 artistes, ont été nommés par des experts canadiens et internationaux du domaine de la photographie (conservateurs, universitaires et artistes). Chacun a recommandé deux artistes : l’un natif de leur pays ou région d’expertise, et l’autre d’ailleurs dans le monde.

Voici le groupe d’experts de cette année :

  • Veronica Cordeiro, conservatrice, Centro de Fotografía de Montevideo, Uruguay
  • Tamar Garb, professeur Durning-Lawrence en histoire de l’art, Collège universitaire de Londres, Royaume-Uni
  • Moyra Davey, artiste et candidate au Prix de photographie Aimia | AGO 2010 (nommé Prix Grange à cette époque)
  • Marie-Josée Jean, directrice, VOX, Centre de l’image contemporaine, Montréal
  • Mami Kataoka, conservatrice en chef, musée d’art Mori, Tokyo
  • Kim Simon, écrivaine et conservatrice, Gallery TPW, Toronto
  • Jonathan Shaughnessy, conservateur adjoint, art contemporain, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
  • Jon Davies, conservateur adjoint, Galeries d’Oakville
  • Grant Arnold, écrivain, pédagogue et conservateur Audain d’art britanno-colombien, Vancouver Art Gallery, Vancouver
  • Gauri Gill, photographe et gagnant du Prix de photographie Aimia | AGO 2011 (nommé Prix Grange à cette époque)
  • Gary Dufour, professeur agrégé adjoint, Université d’Australie-Occidentale, et ancien conservateur en chef et directeur adjoint, Art Gallery of Western Australia, Perth
  • Brian Sholis, conservateur adjoint de la photographie, musée d’art de Cincinnati, Cincinnati
  • Beatrix Ruf, directrice et conservatrice, Kunsthalle, Zurich

La liste préliminaire de candidats au Prix de photographie Aimia | AGO 2014 sera dévoilée le 16 avril 2014. Vous pouvez visiter AimiaAGOPhotographyPrize.com pour consulter les dernières nouvelles sur le concours et nous suivre sur Twitter à @AimiaAGOPrize.

-30-

À PROPOS D’AIMIA
Aimia, un chef de file mondial de la gestion de la fidélisation, possède des compétences uniques et une expertise avérée pour ce qui est d’offrir des services de fidélisation propriétaire, de lancer et de gérer des programmes de fidélisation coalisés, de créer de la valeur grâce à l’analytique de la fidélité et de susciter l’innovation dans l’espace numérique et mobile en émergence. Au Canada, Aimia possède et exploite Aéroplan, le programme de fidélisation coalisé par excellence du Canada, ainsi qu’une division de fidélisation propriétaire qui conçoit, lance et exploite de nouveaux programmes pour ses clients. Aimia offre aussi des services d’analyse de données de pointe grâce à la série d’outils que propose Intelligent Shoppers Solutions, et elle détient une participation minoritaire dans Cardlytics, une pionnière du marketing transactionnel dans le secteur des services bancaires. Pour en savoir plus, veuillez visiter le www.aimia.com.


À PROPOS DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE L’ONTARIO

Fort de sa collection de plus de 80 000 œuvres d’art, le Musée des beaux-arts de l’Ontario (MBAO) figure parmi les musées d’art les plus réputés d’Amérique du Nord. Il permet de vivre à chaque visite une expérience artistique exceptionnelle, que ce soit grâce à la vaste collection du Groupe des sept, aux prestigieuses œuvres canadiennes, à la galerie d’art africain, à l’art contemporain avant-gardiste ou au chef-d’œuvre de Pierre Paul Rubens, Le Massacre des Innocents. En 2002, le généreux don de Kenneth Thomson, soit 2 000 remarquables œuvres d’art canadiennes et européennes, a inspiré Transformation AGO, un projet d’agrandissement aux lignes audacieuses dessiné par l’architecte de renommée mondiale Frank Gehry; ce projet a donné lieu en 2008 à l’une des réalisations architecturales nord-américaines les plus saluées par la critique. Parmi ses points d’intérêt, notons la Galleria Italia, une sublime réalisation de bois et de verre qui s’étend sur un pâté de maisons, et l’escalier en spirale, souvent photographié, qui invite les visiteurs à explorer ce cadre exceptionnel. Le MBAO offre un programme d’adhésion active aux avantages très intéressants, et le Centre d’apprentissage de la famille Weston propose des programmes artistiques et créatifs attrayants pour les enfants, les familles, les jeunes et les adultes. Visitez le ago.net pour en savoir plus sur les expositions spéciales à venir ainsi que les restaurants et les boutiques du MBAO, pour vous inscrire aux programmes et pour acheter des billets ou un abonnement.

Le MBAO est financé en partie par le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport de l’Ontario. Son fonctionnement est également assuré grâce au soutien de la ville de Toronto, du Conseil des arts du Canada et des membres, donateurs et partenaires du secteur privé qui apportent de généreuses contributions.

Le Musée remercie Aimia, partenaire signataire du programme de collection photographique, pour son généreux soutien.

Demandes de renseignements des médias

Sabrina Bhangoo
Aimia
Sabrina.Bhangoo@aimia.com I 647 329-5123

Caitlin Coull
Musée des beaux-arts de l’Ontario
Caitlin_Coull@ago.net I 416 979-6660, poste 364